Worlds de League of Legends 2018 : 4 faits qui ont marqué cette compétition unique ! - Blog Esport Management

Worlds de League of Legends 2018 : 4 faits qui ont marqué cette compétition unique !

2018-11-08

Les Worlds de League of Legends 2018 viennent de se terminer et tout le monde s’accorde à dire que cette édition était probablement l’une des plus belles qu’il nous ait été donné de voir. Du coup pour en profiter encore un peu plus, revenons ensemble sur 4 points qui ont marqué lors cette édition 2018 !


Le quart de finale incroyable de G2 Esports

Cela fait près de trois ans que G2 est devenu un élément central des LCS EU, le championnat Européen de League of Legends, notamment en décrochant quatre titres européens d’affilée entre 2016 et 2017. Pourtant, cela faisait également trois ans que l’on attendait de voir enfin le vrai visage de cette équipe à l’international. C’est simple : avant 2018, les participations de G2 aux Worlds se sont malheureusement soldées par deux éliminations précoces en phase de poules. Et cette année, enfin, l’équipe a réellement tenue son rang. Certes, la formation composée de Perkz Hjarnan, Wadid, Jankos et Wunder s’est inclinée lourdement en demi-finale contre des Invictus Gaming redoutables, mais ce que l’on retiendra au-delà cette élimination dans le dernier carré c’est surtout l’exploit qu’ils ont réalisé au tour précédent contre Royal Never Give Up. En allant au bout du suspens et en s’imposant 3 à 2 contre l’équipe favorite de ce mondial, les G2 ont enfin montré leur potentiel, leur caractère et leur capacité à s’imposer contre les plus gros. Du coup, on attend de voir leur évolution dans les prochains mois, en espérant pouvoir se régaler encore plus !


La défaite de Fnatic en finale

On pensait que c’était fait, que c’était leur année, qu’Invictus Gaming n’avait aucune chance. Et pourtant, les choses ne sont pas passées comme prévues… Issues du même groupe lors de la phase de poule, les deux équipes s’étaient déjà rencontrées trois fois au cours de la compétition avec comme résultat deux victoires et une défaite pour Fnatic. Ils étaient donc clairement les favoris de cette rencontre. Evidemment, things went wrong, et on a pu assister à l’une des plus grosses déceptions de l’histoire des Worlds. Evidemment pour le plus grand bonheur de la LPL, la ligue chinoise de LoL, qui courrait après ce titre depuis pas mal de temps. Expéditive, la finale aura quand même marqué les esprits, entre les joueurs d'IG comme TheShy ou Rookie qui ont fait des étincelles et ceux de Fnatic, Hylissang, Bwipo et Caps en tête, perdus dans un match à l’enjeu encore malheureusement trop grand pour eux… Dommage.


Le run de Cloud9

On le sait, le parcours de C9 s’est brusquement arrêté en demi-finale face aux Fnatic sur un 3-0 relativement sec. Et pourtant, l’équipe nord-américaine aura durablement marqué ces Worlds 2018 en partant de très (trèèèès) loin et en parvenant à rejoindre le dernier carré après moult et moult péripéties. Reprenons dans l’ordre : après avoir été éliminé par Team Liquid en finale des LCS NA, Cloud9 a dû disputer les Regional Finals pour espérer décrocher le troisième seed nord-américain, ce qui s’est fait au grand dam des TSM. Puis il leur aura fallu s’extirper de la phase de Play-In, la dernière étape qualificative pour les Worlds, contre des équipes somme-toute assez piégeuses pour ensuite tomber dans le groupe de la mort de ces Worlds, le groupe B, composé de : RNG, favoris de la compétition, Geng.G, champions du monde en titre et Vitality, les trouble-fêtes suprêmes. Pas une partie de plaisir en somme. Mais Cloud9 veut réussir, et Cloud9 réussit en terminant à la seconde place en bouleversant tous les pronostics et en appliquant un jeu surprenant et inattendu ! En ¼ de finale, les américains retrouvent les Afreeca Freecs et ne tremblent pas : 3-0, score sans appel. Leurs Worlds sont réussis, les Cloud9 ont atteint le carré final à la sueur de leur front. Mais comme à court d’énergie après cet incroyable parcours, ils s’inclineront rapidement contre Fnatic en demies, avant de revenir aux Etats-Unis en joueurs victorieux. Et après tout ce qu’ils ont fait, c’est mérité.


Le zéro pointé de la Corée

CN > EU > NA > KR > Other ? En se basant sur les résultats de ces Worlds, on pourrait en effet le croire. Venus en conquérants comme chaque année depuis 2013, les Coréens se sont cette fois-ci heurtés à un mur. Répartis dans des poules globalement à leur avantage, c’est pourtant au bout de quelques jours de compétition seulement que l’on a vu les champions du monde en titre, Gen.G (anciennement Samsung Galaxy), échouer face aux Vitality, aux RNG et aux Cloud9, terminant à la dernière place du groupe B sur le score de 1-5. De l’autre côté, les deux équipes coréennes Afreeca Freecs et KT Rolster ont elles tenu leur rang en sortant toutes les deux premières, mais non sans montrer quelques signes évident de fébrilité. Et les plus observateurs ne s’y sont pas trompé : dès le passage en élimination directe enclenché, on a pu assister à la limite du jeu (et de la motivation ?) des Coréens. Si KT Rolster a connu un sursaut d'orgueil une fois dos au mur face aux futurs Champions du Monde Invictus Gaming, cela n’aura pas suffi à sortir victorieux de cette rencontre (défaite 2-3). KT sera toutefois rapidement rejoints par Afreeca Freecs, balayé par Cloud9 (voir ci-dessus) sans même avoir réellement joué. C’est donc historique, puisque hormis lors des « Worlds » de la saison 1, il y avait toujours eu une équipe coréenne en finale. Un tournant définitif dans la répartition des forces au niveau compétitif de League of Legends ? C’est ce qu’on peut supposer…


Voici les quatre faits à retenir des Worlds 2018 de League of Legends. Evidemment cette liste est non exhaustive, et on aurait pu citer énormément d’autres choses, comme le parcours de la Team Vitality par exemple ! Cette édition était vraiment surprenante, passionnante à suivre et on espère sincèrement que ceux de 2019 seront du même calibre ! 


Les Worlds 2018 de LoL ont battu tous les records ! CP : Riot Games

L'article vous plait ? N'hésitez pas à le partager !



Souscrivez à notre newsletter

Soyez les premiers à connaitres les news les plus croustillantes en matières d'esport !